Sol humide et plein soleil : comment faire pousser des marguerites

La fleur traditionnellement “interrogée” sur les questions d’amour est aussi l’une des premières fleurs à annoncer l’arrivée du printemps. Elle pousse spontanément dans tout type de sol, mais vous pouvez également la cultiver en pot en suivant les instructions données dans l’article.

Il y a beaucoup de curiosités à connaître sur la  marguerite , la fleur qui surtout, compte tenu de sa croissance spontanée dans presque tous les types de sol, annonce l’arrivée du printemps , mais qui pour être plus que précise, n’est pas une vraie fleur, mais d’un ensemble de nombreuses petites fleurs.

La partie jaune de la fleur, appelée « capitule », serait en fait formée de nombreuses petites fleurs en forme de tube :  d’autre part, la marguerite appartient à la famille des Astéracées, ou Composite , c’est-à-dire des espèces qui n’ont pas une seule fleur sur la tige, mais une inflorescence de petites fleurs qui, de plus, en attirant divers insectes, favorisent la pollinisation .

La marguerite est aussi pleine de sens et on ne peut oublier qu’elle est aussi la seule fleur utilisée pour le geste très célèbre du “Il m’aime, il ne m’aime pas”. Pour rechercher le sens de ce geste, il faut remonter le temps et remonter au Moyen-Âge où la marguerite était utilisée par les jeunes femmes pour accepter la déclaration d’un prétendant, si elle était utilisée pour décorer les armoiries de ce dernier. Sinon, si les marguerites étaient placées sur la tête de la femme, cela signifiait qu’elle avait des doutes sur la déclaration reçue.

Ce geste semble provenir de  l’habitude de Marguerite de Provence de considérer la fleur comme une sorte d’oracle, auquel elle-même posait des questions si elle avait un doute sentimental. Son frère lui aurait offert la fleur, dans le but de lui permettre de savoir quelque chose sur le sort de son mari Louis IX de France , prisonnier des Sarrasins. Selon la légende , Margherita a interrogé les marguerites jusqu’au retour de son mari et à ce moment-là, la femme a montré à son mari tous les pétales recueillis pendant son absence, pour démontrer sa dévotion. Le roi fut tellement impressionné qu’il décida d’ajouter trois marguerites d’argent à la bannière de la maison.

Comment faire pousser des marguerites

Description

Selon toute vraisemblance, la marguerite est la fleur qui apparaît le plus souvent dans les dessins d’enfants, la plus représentative de la catégorie, et pour cette raison aussi la plus connue. Sa tige est dressée, d’aspect élancé et sinueux, les feuilles plutôt clairsemées, tandis que le « capitule » est jaune et comporte de nombreux pétales blancs réunis.

Variété

C’est une plante vivace , et peut appartenir à deux genres différents de la même famille des Astéracées : le genre Leucanthemum qui comprend le Leucanthemum vulgare , la marguerite classique, et le Leucanthemum atratum dont les fleurs ne dépassent pas 30 cm de hauteur, et le genre Bellis , qui distingue la Bellis vivace , c’est-à-dire la soi-disant “pratolina” ou marguerite des prés , avec des feuilles plus petites en forme de rosette et un port plus rampant.

Culture et soins

Exposition

Sans aucun doute, une exposition complète au soleil favorise la culture de cette fleur printanière. La marguerite peut cependant être plantée à mi-ombre, sans que cette exposition ne gêne le développement de la plante.

Sol et fumier

Pour cultiver la marguerite, tout type de sol est valable même si, dans certains cas, il peut être plus judicieux d’utiliser un sol légèrement calcaire. Une règle à suivre est de s’assurer que le sol est toujours maintenu humide et bien drainé.

En ce qui concerne la fertilisation , un produit organique est conseillé, ou éventuellement, au début du printemps, un engrais granulaire à libération lente à haute teneur en potassium.

Arrosage

La marguerite a besoin d’être arrosée assez fréquemment : trois ou quatre arrosages par semaine au printemps, puis quotidiennement en été, surtout les jours les plus chauds. Pendant la période de repos végétatif, mieux vaut ne pas trop arroser : une fois toutes les deux semaines est largement suffisant.

Avant d’arroser la marguerite, vérifiez si la plante a réellement besoin d’eau : si le sol est sec, vous pouvez procéder, sinon s’il est encore humide au toucher, attendez de mouiller la plante.

Taille

La marguerite n’a pas besoin d’être taillée, il suffit donc de n’enlever que les parties perdues.

Maladies et ravageurs

La marguerite est une plante très résistante, mais il existe quelques différences d’un genre à l’autre : le genre Bellis , en règle générale, ne craint pas les maladies et les parasites, tandis que le genre Leucanthemum peut craindre les pucerons ou les escargots.