Collecte séparée, où la céramique est-elle jetée ? Attention : jusqu’à 300 euros d’amende

Des éclats de poterie, savez-vous où ils sont jetés ? Si vous ne les jetez pas dans la bonne poubelle, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 300 €. Attention à ne pas faire d’erreurs !

Céramique
 

Ceux qui se trompent de collecte séparée risquent gros ! Faites attention où vous jetez la poterie : si vous faites une erreur, vous serez verbalisé .

Collecte séparée, tous les avantages de le faire

L’Europe est l’une des premières nations au monde à promouvoir la collecte séparée des déchets . Ce système de recyclage s’avère d’une importance absolue non seulement pour la santé environnementale et donc pour la protection de notre planète, mais aussi pour celle de ses habitants.

Tri des déchets
 

Notre législateur prévoit des lois spécifiques sur le blanchiment d’argent avec des amendes financières qui sont également assez coûteuses pour ceux qui ne se conforment pas aux diktats législatifs.

Pourtant, même si le risque d’encourir des amendes très élevées est très élevé, en cas de collecte séparée incorrecte ou échouée , de nombreux Italiens ne savent toujours pas comment se différencier.

Sachez que si vous aussi vous n’avez pas respecté les règles d’élimination correcte des déchets jusqu’à présent , notamment pour certains produits et matériaux , vous avez risqué gros.

Combien de fois des doutes ont-ils surgi sur le différencié ? Combien de fois vous êtes-vous demandé : où est-ce que je jette ça ? Si vous n’avez pas pris le temps de vous informer correctement et que vous avez fait votre propre affaire, de bonne foi, en croyant bien faire, vous avez évité une amende .

Attention la prochaine fois ! S’ils vous surprennent en train de mal vous différencier, vous serez condamné à une amende . Par exemple, savez-vous où sont jetées les noix de coco en céramique ? Ce n’est pas là que vous pensez.

Où les éclats de céramique sont jetés

Collecte sélective des déchets , dans une planète super peuplée comme la nôtre et qui, selon des études et des statistiques est encore destinée à croître, il est d’une importance fondamentale qu’elle soit faite.

Céramique
 

Différencier fait la différence : telle est la devise des écologistes et que nous devrions tous faire nôtre. Recycler correctement contribue non seulement à protéger la santé de notre planète mais aussi celle de ses habitants inattentifs.

Le pratiquez-vous correctement ? Sachez que si vous faites une erreur de différenciation, vous risquez gros . Quoi? Par exemple, une lourde amende . Parfois, notamment lorsqu’il s’agit de différencier certains matériaux, des doutes et des questions surgissent : où cela va-t-il maintenant ? Si vous ne savez pas, informez-vous de manière adéquate.

Par exemple, où jetez-vous les tessons de poterie ? Disons que vous avez cassé un verre ou une assiette faite avec ce matériau : où vont les restes ? Il existe de nombreux ustensiles que vous aurez également dans votre cuisine fabriqués avec ce matériau.

Contrairement, par exemple, au métal, la céramique présente une grande malléabilité et ductilité, en particulier à l’état naturel, puis durcit pendant la phase de cuisson. C’est précisément sa nature qui permet aux artisans de l’utiliser pour la création de nombreux objets d’ameublement comme le carrelage, les assiettes et accessoires de cuisine, la terre cuite dans le bâtiment ou les ustensiles en terre cuite.

Il vous est sûrement arrivé aussi que certains de ces produits fabriqués avec ce matériau aient été endommagés ou cassés : où les jeter dans ce cas ? La céramique ne fait pas partie de la liste des matières recyclables et donc de ce qui est défini comme déchet solide municipal.

Il ne doit donc pas être jeté dans une poubelle normale mais ses éclats doivent être éliminés dans une centrale de valorisation énergétique ou dans une décharge . Alors, où vas-tu les jeter ? Simplement dans la poubelle sèche indifférenciée .

Évidemment, ce discours s’applique aux objets du quotidien fabriqués avec ce matériau et qui sont plutôt de petite taille. Mais quand, en revanche, se retrouve-t-on à devoir se débarrasser d’un objet en céramique plus volumineux , comme du carrelage ou des sanitaires ?

Vous n’aurez pas à les jeter dans la poubelle indifférenciée mais à la place vous devrez appeler l’îlot écologique de votre commune de résidence ou celui qui s’occupe de l’ élimination des déchets encombrants . Attention à ne pas vous tromper : si vous différenciez mal, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 300 euros.

Céramique