Cuisinez votre riz avec de l’huile de coco pour faire fondre les graisses

Le vieil adage « calories dedans, calories dehors » comme schéma pour perdre du poids est une simplification extrême d’une réalité plus compliquée. Pourtant, les faits sont là : les américains consomment beaucoup trop.

Selon les données de l’USDA, l’américain moyen consomme 500 calories tous les jours, alors que d’autres experts affirment qu’on mange 100 % plus de nourriture que ce qu’on devrait consommer. C’est une augmentation de 20% par rapport à 1970, l’équivalent d’un sandwich au steak supplémentaire tous les jours. Et cela étonne encore quelqu’un qu’on soit en surpoids ?

A la présentation et la réunion nationale du American Chemical Culture (ACC), la plus grande société clinique de la planète, Sudhair James du College of Chemical Sciences au Sri Lankz a exposé une nouvelle méthode pour préparer du riz, qui freinerait l’absorption de calories de 50 à 60%.

Il a identifié une méthode pour faire du riz un féculent indigestible, qui empêche l’absorption de féculent ou du sucre dans le sang.

La majorité des amidons, dont le riz, est facilement absorbé et se transforme rapidement en glucose dans le sang. Alors que la plus grande partie de l’amidon est stockée dans le foie et les muscles en tant que glycogène, l’excès de sucre devient de la graisse et est la cause principale de la prise de poids et d’autres maladies.

Les amidons immunisés voyagent dans l’intestin grêle et nourrissent les germes bénéfiques au gros intestin. Tout cela en minimisant le risque d’excès de glucose dans le sang et en favorisant la santé des cellules du côlon. Les amidons immunisés peut aider à équilibrer voire éliminer les graisses organiques.

L’huile de coco – l’ingrédient secret

Pour augmenter les amidons immunisés dans le riz blanc, la stratégie est simple :

  • Ajoutez une cuillère à café d’huile de coco dans de l’eau bouillante
  • Une fois l’huile dissoute, ajoutez-y une demi-tasse de riz
  • Laissez bouillir 40 minutes jusqu’à ce que le riz soit bien cuit. Les scientifiques gardent à l’esprit que cela se fait en 20-25 minutes.
  • Puis, réfrigérez pendant 12 heures avant de le manger. (Oui, c’est une pratique nécessaire si vous avez trop de sang ou des problèmes de poids)
  • Cette procédure multiplie les amidons immunisés par 10.

Comment cela fonctionne exactement

Selon James, l’huile de coco va dans les granulés d’amidon durant la cuisson, ce qui rend le sucre inactif face aux enzymes digestifs. Ils ne seront pas dissouts ni absorbés.

Le refroidissement du riz pendant 12 heures lie l’amidon (amylose) aux particules extérieures du riz, transformant le sucre en amidon immunitaire. Le réchauffement du riz n’influe pas sur ses degrés.

D’autres études sont en cours pour savoir quelle sorte de riz pourrait être la meilleure pour obtenir une diminution maximale de calories, et si d’autres huiles que la noix de coco pourraient avoir le même résultat.

Bien qu’il s’agisse d’une information fantastique pour les amateurs de riz, n’en faites pas trop. Le riz n’est pas l’un des aliments les plus riches en nutriments, et trop en manger pourrait perturber votre niveau de sucre dans le sang.

Il existe de nombreuses autres options à utiliser pour vos repas. Recherchez des aliments riches en fibres et en éléments nutritifs, comme le quinoa, les patates douces, l’orge, les légumes à feuilles écologiques, le chou-fleur, les champignons et aussi la courge.