3 conseils tout simples pour cultiver des charmes

Le charme, arbre robuste aux feuilles délicates, ajoute du naturel à votre jardin en lui donnant une impression de hauteur. Ces conseils vous aideront à comprendre et à prendre soin de cet arbre magnifique.

3 conseils tout simples pour cultiver des charmes

1.  Principes fondamentaux du charme

Le charme américain est un arbre noueux également nommé ostryer de Virginie ou hêtre bleu. Ces noms lui viennent de son bois dur, de son écorce gris bleuté et de sa ressemblance avec le hêtre.

Son cousin, le charme houblon, possède le même bois dur et la même constitution résistante. Ces arbres de petite taille ont une apparence soignée et des branches en éventails.

2. Types de charme

Ces espèces peu exigeantes poussent lentement jusqu’à une hauteur de neuf mètres. Vous pouvez les planter dans une bordure ou les regrouper sans craindre de les voir dépasser sans tarder l’espace que vous leur avez attribué. Ces quelques indications vous donneront une idée des espèces de charme disponible et de ceux qui conviennent le mieux à votre jardin :

  • Les charmes américains et les charmes houblon sont des espèces originaires du Nord-Est américain, où on les retrouve sur de très grandes aires naturelles.
  • Similaire, le charme commun convient particulièrement bien aux haies grâce à sa capacité d’élagage.
  • Le «charme commun fastigié» pousse fortement à la verticale et s’étend légèrement avec le temps. Il est disponible dans les pépinières. Il peut atteindre 15 mètres de haut et enrichit le paysage dans les climats froids.

Les différences

Il existe deux espèces qui partagent de nombreuses similitudes, tout en se distinguant par certaines particularités :

  • Le charme américain a une écorce lisse recouvrant les ondulations subtiles sur le tronc.
  • Le charme houblon a une écorce rugueuse avec une texture râpeuse.
  • Les fleurs du charme américain sont des châtons discrets qui apparaissent au printemps. À l’automne, ils sont suivis par des graines ressemblant à des fruits secs dont les oiseaux se régalent.
  • Le charme houblon produit des grappes de fruits flamboyantes suspendues à la pointe des branches en été et ressemblant à des fleurs.

3. Comment cultiver et prendre soin des charmes

Pour de meilleurs résultats, choisissez un site rappelant l’habitat naturel du charme. Le charme américain est un arbre poussant dans les basses terres et qui se plaît particulièrement en terrain humide et ombragé, tandis que le charme houblon pousse mieux sur les terres plus élevées au soleil ou dans un endroit partiellement ombragé. Voici quelques conseils utiles :

  • Les charmes sont difficiles à transplanter. Il ne faut donc pas prévoir de les déplacer une fois qu’ils ont été plantés. Choisissez un arbre dans un grand pot de pépinière ou un arbre avec les racines enveloppées dans une grosse motte de terre avec de la toile de jute.
  • Plantez au printemps en veillant à ne pas enfouir trop profondément car, en enterrant la partie inférieure du tronc, vous risquez d’être confronté à des problèmes de maladie.
  • Les charmes sont sensibles aux dommages provoqués par les larves de la spongieuse, qui mangent les feuilles en plein été. Cependant, toutes les chenilles ne sont pas des nuisibles.
  • Les charmes de Caroline sont une source de nourriture importante pour les larves de papillon porte-queue et autres. Procurez-vous un kit de de lutte biologique, à base de Bt, utilisé comme indiqué sur l’étiquette si des chenilles de spongieuses velues et de couleur sombre s’en nourrissent en grand nombre.

Très facile à entretenir, ces arbres magnifiques ajoutent une apparence boisée à votre jardin toute l’année. Ces conseils d’entretien vous aideront à faire pousser avec succès des charmes dans votre jardin.