7 principes à suivre pour réussir un potager sublime

Légumes, fruits, fleurs, plantes, haies… Réussir un potager est à la portée de tous, mais pour le rendre sublime suivez les 7 principes que voici.

7 principes à suivre pour réussir un potager sublime

1. Faites un plan

  • Avant de vous lancer dans l’aménagement, réalisez un croquis du jardin, avec les plates-bandes, les chemins, les endroits pour s’asseoir et les plantations.
  • Le jardin potager traditionnel présente des lignes très géométriques. Dans une surface carrée ou rectangulaire, deux chemins qui se croisent délimitent quatre plates-bandes.

2. Déterminez le type de chemins

  • Lors de l’aménagement des chemins, tenez compte de la largeur des plantes qui formeront les bordures.
  • Les chemins en croix recouverts de gravier ou d’écorce facilitent le jardinage : les carrés sont aisément accessibles pour le semis, l’entretien et la récolte.
  • En général, les chemins sont bordés de buis, lesquels ne doivent pas dépasser 50cm de hauteur.

3. Aménagez des carrés

  • Si le jardin est assez grand, aménagez un carré central. On y trouve souvent un parterre de fleurs, une fontaine et un rosier-tige.
  • Pour gagner de la place dans un petit jardin, encadrez les carrés avec des soucis, des vivaces ou même de la ciboulette.

4. Sachez quand commencer

  • L’idéal est de commencer l’aménagement du jardin à l’automne. Vous pourrez planter les premiers arbres et arbustes, en tenant compte de leur hauteur définitive et de l’ombre qu’ils feront.

5. Privilégiez les cultures mixtes

  • Les plantations doivent être très denses. Pratiquez des cultures mixtes, pour ne pas épuiser le sol, pour empêcher la propagation de parasites et de maladies, éviter les apports d’engrais trop importants et obtenir une bonne récolte sans trop de travail.
  • Ces jardins abritent souvent des légumes anciens, tels le panais, le haricot d’Espagne et certaines variétés de tomates.

6. Plantez des espèces variées

  • Entre les légumes, plantez des plantes médicinales et aromatiques, comme la valériane, la sarriette, l’aneth, l’origan, la camomille, l’ail ou la menthe.
  • Les plantes parfumées traditionnelles, telles que le pois de senteur, la giroflée, le phlox, la sauge et la rose cent feuilles, attirent les papillons et surtout les abeilles, essentielles à la pollinisation.
  • Plantez des vivaces qui se ressèment toutes seules, comme l’ancolie, le fenouil, la digitale, la campanule ou le lupin.
  • Le souci, dont les fleurs sont comestibles, fleurit généreusement de juin à novembre. Utilisé comme plante médicinale, il possède des propriétés anti-inflammatoires. Il existe des variétés hautes et basses.
  • Les vivaces hautes, comme la dauphinelle ou la rose trémière, se plantent contre une barrière ou une haie, à laquelle elles s’appuieront.

7. Embellissez votre potager

  • Vous pouvez aussi y placer un tonneau en bois ou une cuve en béton, pour recueillir l’eau de pluie. Si vous optez pour une cuve en béton, cachez-la avec des plantes grimpantes.
  • Au centre, vous pouvez installer un petit pavillon de jardin ou un banc sous une arche de végétation.
  • Si vous avez assez de place, entourez votre jardin d’une barrière ou d’une haie. Dans un très grand jardin, le vert profond des arbustes, des haies ou des aubépines apportera une atmosphère de paix dans l’explosion de couleurs environnante.
  • Si le jardin est adjacent à un mur de la maison, adossez-y des arbres fruitiers en espalier ou des hortensias, en fonction de l’orientation.

Composition jardinière libre variant en fonction du goût et de l’envie de chacun, le potager doit malgré tout obéir à ces 7 principes de base en vue d’être réussi. Dans la mesure du possible, il doit ainsi être aménagé sur un terrain plat, afin d’être protégé du vent, tout en bénéficiant d’un ensoleillement généreux. Bon jardinage!