8 trucs pour étiqueter les plantes de votre jardin

À moins d’avoir une mémoire d’éléphant ou d’être champion de Scrabble, il est préférable d’étiqueter arbustes, fleurs, plants et légumes de votre jardin et de votre potager pour vous rappeler leurs noms. Voici 10 petits trucs pour les étiqueter.

8 trucs pour étiqueter les plantes de votre jardin

1. Étiquettes en plastique pour les semis

  • Peu coûteuses, les petites étiquettes blanches en plastique sont idéales pour identifier les semis.
  • Vous pouvez écrire dessus le nom du semi avec un marqueur indélébile.

2. Étiquettes métalliques

  • Les étiquettes métalliques sont une solution  attrayante et permanente pour identifier arbres et arbustes.
  • Attachez-les tout simplement aux branches sans les serrer.
  • Desserrez le fil périodiquement au fur et à mesure que la branche se développe.
  • Pour voir facilement les étiquettes sur les arbres et sur les arbustes, placez-les face à vous,  à hauteur de tête.

3. Étiquettes en céramique

  • Les noms des plantes sont déjà inscrits sur les étiquettes en céramique.
  • Très jolies dans un jardin d’herbes ou dans un potager.
  • Elles sont vendues dans les jardineries.

4. Étiquettes de bambou et de bois

  • Pour des étiquettes d’aspect naturel, qui s’harmonisent avec votre jardin, utilisez des tiges de bambou ou des piquets de bois.
  • Coupez des sections à la longueur désirée.
  • Taillez ensuite une de leurs extrémités en pointe qui se plantera facilement dans le sol.
  • Utilisez un marqueur indélébile pour écrire les noms de vos plantes sur les tiges.

5. Recyclez plastique et aluminium

  • Découpez des pots de yogourt en plastique aux dimensions que vous désirez. Ces étiquettes résistent aux intempéries.
  • Écrivez les noms de vos plantes avec un marqueur indélébile.
  • Vous pouvez aussi découpez des plats à tarte jetables en aluminium et écrire les noms des plantes avec un marqueur sur ces étiquettes.

6. Les sachets de semences

  • Pour identifier les légumes et les fruits de votre potager, utilisez les sachets de semence vides en guise d’étiquettes.
  • Recouvrez les sachets d’un plastique transparent et fixez-les sur de petits bâtons plantés dans le sol.

7. Étiquettes laminées

  • Imprimez le nom des plantes sur une feuille de papier épais ou sur une feuille de papier à laminer.
  • Laminez la feuille et découpez vos étiquettes.
  • Percez un trou dans chacune, glissez-y des ficelles et fixez-les sur des piquets.
  • Si vous préférez, faites laminer vos étiquettes dans un atelier d’imprimerie rapide.

8. Étiquetez les bulbes pour l’entreposage

  • À l’automne, après avoir retiré les bulbes de terre pour les entreposer, vous pouvez écrire directement sur les bulbes des informations qui vous serviront de repères au moment des semis. Utilisez un marqueur.
  • Vous pouvez également entreposer vos bulbes dans des sacs de papier sur lesquels vous écrirez les informations nécessaires.