On parle de taches composées lorsque des huiles ou des cires sont associées à des colorants. les taches sont divisées deux catégories : Groupe A et Groupe B. Pour les éliminer, il faut, dans un premier temps, ôter la partie grasse ou cireuse avant de passer au détachage lui-même. Comme toujours, en cas de taches difficiles, le succès n’est pas garanti. Mais si vous suivez les étapes énumérées ci-dessous, il est possible d’y arriver, surtout si vous intervenez rapidement.

Trucs pratiques de nettoyage : éliminer des taches composées

1. Taches du groupe A sur un tissu lavable

Taches composées du groupe A : rouge à lèvres, maquillage pour les yeux (mascara, crayon, ligneur, ombre à paupières), cire pour les meubles, cirage.

  • Commencez par appliquer un produit détachant à sec en suivant le mode d’emploi du fabricant.
  • Frottez ensuite avec du détergent liquide, puis rincez, toujours en frottant, à l’eau chaude.
  • Vous devriez éliminer ainsi la composante grasse de la salissure. Mettez ensuite l’article dans la laveuse : utilisez, en plus de votre détergent habituel, un produit à l’oxygène actif.
  • Inspectez le tissu avant le séchage.
  • Si nécessaire, relavez-le en ajoutant de l’eau de Javel.

2. Taches du groupe B sur un tissu lavable

Taches composées du groupe B : chocolat, sauce, fixatif pour cheveux, certains produits de maquillage (fond de teint, poudre, fard à joues…), aliments à base de tomate.

  • Cette fois, n’utilisez pas de détachant à sec.
  • Frottez la trace avec du détergent liquide et lavez ensuite l’article dans la machine à la température la plus élevée conseillée par le fabricant.
  • En cas d’échec, relavez avec un produit à l’oxygène actif, puis, au besoin, de l’eau de Javel.

3. Moquette et housse

Quel que soit le groupe auquel appartient la tache composée, procédez ainsi :

  • Versez de l’alcool à friction sur un linge blanc ou sur du papier essuie-tout blanc et tamponnez la trace.
  • Dès que le tissu ou le papier se salit, remplacez-le et recommencez jusqu’à ce que la saleté ne soit plus visible.
  • Ne laissez pas l’alcool pénétrer dans la thibaude de la moquette, vous risqueriez d’abîmer l’épaisseur de latex.

Si vous n’obtenez pas de résultat probant :

  • Diluez 5 millilitres (1cuillère à thé) de liquide à vaisselle doux (sans lanoline) dans 1 litre (4 tasses) d’eau froide. Faites pénétrer.
  • Épongez en tamponnant avec du papier essuie-tout.
  • Pour rincer, pulvérisez un tout petit peu d’eau, tamponner à nouveau.
  • Répétez l’opération jusqu’à ce qu’il ne reste plus de mousse.
  • Vaporisez une infime quantité d’eau, couvrez-la immédiatement d’une couche épaisse de papier absorbant, posez un poids par-dessus et laissez sécher.

Si la saleté n’a pas complètement disparu :

  • Humectez les fibres de la moquette ou les housses tachées avec du peroxyde d’hydrogène à 10 volumes. Laissez agir une heure. Tamponnez.
  • Recommencez jusqu’à ce qu’il ne reste aucune trace.
  • Inutile de rincer.
  • Pour sécher, adoptez la méthode du papier essuie-tout et du poids.
  • Soyez prudent : le peroxyde d’hydrogène blanchit, ce qui peut altérer les couleurs.