Astuces

Conseils pour économiser de l’eau dans la salle de bains

Depuis que l’eau courante existe, on s’est habitué gaspiller plus d’eau qu’on en utilise. Voici quelques façons de corriger ce problème.

Conseils pour économiser de l'eau dans la salle de bains

1. Bain ou douche?

  • On suppose généralement qu’un bain prend beaucoup plus d’eau qu’une douche, mais cela dépend surtout de l’efficacité de votre douche et de la frugalité de votre bain.
  • Un petit bain prendra environ 50L d’eau, tandis qu’un gros peut en contenir jusqu’à 150L.
  • Une pomme de douche inefficace peut consommer jusqu’à 23L en une minute; vous pourriez donc remplir un petit bain en deux minutes, et un plus gros en sept.
  • En revanche, une pomme de douche efficace utilise uniquement 9L en une minute; une douche de trois ou quatre minutes équivaut donc à un volume d’eau significativement plus faible qu’un petit bain.

2. Prenez des douches plus courtes

  • Chaque minute de moins passée sous la douche permet d’économiser jusqu’à 23L d’eau.
  • Sinon, vous pouvez aussi vous humecter, couper l’eau, vous savonner, puis refaire couler l’eau pour vous rincer.

3. Changez votre toilette

  • Lorsque vous remplacerez votre toilette, optez pour un modèle à faible débit d’eau ou avec un bon classement de conservation de l’eau.
  • Installez un système à chasse double efficace et utilisez la chasse courte. Cela pourrait vous permettre une économie de huit litres d’eau par chasse.
  • Sinon, installez un système de régulation de la chasse d’eau (ou un convertisseur de système de réservoir). Cela vous permettra de contrôler la quantité d’eau utilisée dans une chasse, l’eau ne s’écoulant que lorsque vous maintenez le bouton de la chasse enfoncé. Cela pourrait vous permettre une économie de l’ordre de 5000L d’eau par année.
  • Mais même si vous n’avez pas une toilette à double chasse, vous pouvez quand même réduire la quantité d’eau utilisée par une chasse en installant votre propre système de contrôle. Remplissez une grosse bouteille de plastique avec de l’eau, puis mettez-la dans le réservoir en vous assurant qu’elle ne perturbe pas le mécanisme de chasse. La taille de la bouteille est déterminante dans le calcul de vos économies; une bouteille de 3L permettrait d’économiser trois litres d’eau par chasse.
  • Achetez toujours du papier de toilette fabriqué à partir de papier recyclé et évitez les papiers qui ont été blanchis au chlore, parfumés ou colorés.
  • Utilisez des nettoyants de toilette biodégradables et peu toxiques, comme des produits à base de plantes, du borax ou du vinaigre. De nombreux désinfectants antibactériens détruisent en fait les bactéries nécessaires à la décomposition des eaux usées.
  • Abstenez-vous également de jeter des serviettes hygiéniques, des tampons ou des condoms dans la toilette, car cela risquerait de bloquer les conduits d’évacuation.

4. Les toilettes sans eau

  • Une toilette sèche (ou à compost) ne nécessite pas d’eau et peu d’entretien.
  • Les déchets tombent dans un gros réservoir, sous le plancher, où ils glissent lentement sur une base inclinée.
  • Lorsqu’ils atteignent la partie inférieure du réservoir, dont l’accès est protégé par une porte, ils sont déjà transformés en fumier biologique de première qualité.

5. Quand le faire?

Si l’eau n’est pas abondamment disponible, si des services d’assainissement normaux ne sont pas offerts dans les parages… ou si vous vous faites tout simplement du souci pour l’environnement.

6. Choisir un système

  • Achetez un modèle disponible en magasin.
  • Vous pouvez dès lors être sûr qu’il aura été dûment testé et vous pourriez en prime profiter de toute une gamme d’accessoires.
  • Assurez-vous cependant qu’il est conforme aux réglementations des autorités locales.

7. Les caractéristiques essentielles

  • Des conduits de ventilation ou un ventilateur pour aérer les déchets.
  • Un ventilateur d’extraction pour dissiper les odeurs.

8. Suppléments facultatifs

Sont également utiles:

  • une trappe qui vous permet d’ajouter de la matière organique;
  • un radiateur pour maintenir une température optimale dans les endroits froids;
  • des réservoirs rotatifs pour retarder la livraison de compost;
  • un panneau solaire pour faire fonctionner le ventilateur.

Articles populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top