Uncategorized

Comment tailler vos plantes et arbres

Il existe trois techniques de base pour tailler les plantes: l’amincissement, l’ébourgeonnage et le cisaillement. Il est important de comprendre la différence entre ces techniques car la méthode la plus simple, l’ébourgeonnage, est rarement la meilleure. Voici quelques conseils supplémentaires pour tailler correctement vos plantes et arbres.

Comment tailler vos plantes et arbres

1. L’amincissement

L’amincissement est ce que vous faites lorsque vous suivez une branche ou une tige jusqu’à l’endroit où elle pousse et la taillez à son point d’origine. Avec les arbres, c’est généralement là où elle émerge d’une branche plus grosse ou du tronc.

  • Dans le cas des arbustes longilignes, comme le forsythia et le mahonia, la plupart des tiges trouvent leur origine directement au sol.
  • Prenez quelques minutes pour étudier d’où proviennent les branches et vous saurez exactement comment faire ce type de taille.
  • Taillez toujours obliquement à la tige afin de laisser l’eau s’écouler de la surface coupée pour l’empêcher de pourrir.
  • Bien que l’amincissement soit souvent une manière lente et difficile de tailler, c’est le meilleur moyen de préserver la forme naturelle de toute plante ligneuse.

2. L’ébourgeonnage

L’ébourgeonnage est une technique qui consiste à tailler le bout des branches, ce qui entraîne le déplacement des bourgeons plus bas sur la branche pour qu’ils fassent de nouvelles tiges et fleurs. Ce type de taille augmente le nombre de branches, ce qui rend la plante plus touffue.

  • L’ébourgeonnage est utilisé principalement pour les plantes qui fleurissent au bout des tiges, telles que les buddleias, les roses et la majorité des plantes grimpantes pérennes.
  • L’enlèvement des fleurs fanées des plantes annuelles et pérennes utilise le même principe.
  • Puisque l’ébourgeonnage est facile comparé à l’amincissement, nombre de jardiniers ébourgeonnent, à tort, les azalées, les forsythias et les hortensias, privant les plantes de leur beauté naturelle ainsi que de nombreuses fleurs à venir.

3. Le cisaillement

Le cisaillage est un ébourgeonnage à grande échelle et son utilisation doit être limitée aux plantes que vous souhaitez faire pousser en haies denses, par exemple l’épine-vinette, le buis, le houx, et d’autres variétés d’arbustes ayant une forme serrée et compacte.

  • Gardez à l’esprit que le simple fait qu’un arbuste puisse être cisaillé ne signifie pas que ce soit nécessaire.
  • Lorsque des cultivars nains d’arbustes sont choisis, bien souvent, peu ou aucune taille n’est nécessaire pour les garder harmonieux et séduisants.

Tailler les branches lourdes

Si vous regardez de près l’endroit où une branche d’arbre en rejoint une plus grosse, y compris le tronc, vous verrez un collet ridé et relevé d’écorce. Efforcez-vous de couper juste en dehors de ce collet, sans couper à l’intérieur de celui-ci. C’est parce que le collet contient des substances chimiques que l’arbre utilise pour boucher la blessure (votre taille), le rendant naturellement imperméable à l’invasion de ravageurs et de maladies.

  1. S’il s’agit d’une grosse branche, commencez par la couper à environ 15 centimètres (six pouces) du collet de la branche.
  2. Pour empêcher que le poids de la branche n’affecte la lame de la scie, faites d’abord une petite entaille sur le dessous de la branche.
  3. Coupez la branche à partir du côté supérieur de la branche, environ deux centimètres (un pouce) au-delà de l’entaille de la face inférieure de la branche.
  4. Enlevez la branche en faisant une seule coupe vers le bas juste à côté du collet de la branche.

L’amincissement enlève jusqu’à un tiers des branches d’arbustes les plus vieilles pour encourager une nouvelle croissance colorée. Les experts arboricoles ne recommandent plus de peindre la blessure causée par la taille avec du goudron ou de la peinture, ce qui peut piéger l’humidité, invitant la pourriture et les maladies.

Articles populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top