7 problèmes de compostage et comment les corriger

Le compostage semble être un processus simple: laisser le temps et la nature décomposer la matière organique jusqu’à ce qu’elle se transforme en engrais. Jetons un œil à sept problèmes liés au compostage et aux moyens d’y remédier.

7 problèmes de compostage et comment les corriger

1. Trop humide ou détrempé

Un tas de compost dense avec un excès d’humidité, une mauvaise aération et peu d’azote devient un tas détrempé. Pour éviter l’excès d’eau, assurez-vous que votre compost est humide, mais pas mouillé.

  • Un tas constitué de matières vertes comme des feuilles fraîches et de l’herbe nécessite moins d’arrosage qu’un tas composé d’herbe sèche, de feuilles mortes et d’autres matières organiques sèches.
  • Retournez le tas périodiquement pour y introduire de l’oxygène et briser les mottes qui peuvent étouffer les bactéries aérobies.
  • Lorsque le temps est à la pluie, couvrez le tas avec une bâche laissant passer l’air.

2. Trop sec

Les bactéries aérobies ont besoin d’humidité pour décomposer la matière organique dans le tas de compost.

  • La solution pour un tas de compost sec qui ne se décompose pas est de l’arroser.
  • En même temps, assurez-vous que l’humidité pénètre jusqu’au centre du tas. Cela devrait lancer le processus de «cuisson» dans le tas de compost en dormance.

3. Mauvaise odeur

Une odeur, généralement d’ammoniac, se présente en raison d’un excès de matières azotées dans le tas de compost.

  • Elles peuvent inclure le fumier, l’urine, la farine de sang et les coquillages broyés.
  • Ajoutez des matières riches en carbone telles que des feuilles, de la paille et du foin pour équilibrer les matières produisant de l’azote et retournez le tas.

4. Rongeurs

Les rongeurs, les ratons laveurs et les opossums sont attirés par la viande, les os et les produits laitiers ajoutés au tas.

  • Évitez d’ajouter ces matières ou utilisez un bac à compost muni d’un couvercle.
  • Les restes de table devraient être déchiquetés et enterrés sous des matières riches en carbone.

5. La décomposition ne démarre pas

Le tas peut sembler humide, mais vous pouvez remarquer si le processus ne s’enclenche pas. Si le tas principalement inerte n’est chaud qu’au centre, il pourrait y avoir trop peu de matières riches en azote dans le tas.

  • Visez un ratio d’environ 25 parties de matière carbonifère pour chaque partie d’ingrédients azotés dans le compost.
  • Un activateur de compost aidera à rétablir l’équilibre et à accélérer la transformation de la matière en compost.

6. Insectes

Les insectes et autres bestioles feront toujours de votre tas de compost un repaire. Parmi eux, les cloportes vous aident en fait en décomposant le tas, ce qui accélère la décomposition bactérienne.

  • Cependant, la présence de trop d’insectes comme les fourmis, les moucherons et les perce-oreilles peut indiquer que le processus de compostage est lent.
  • Vérifiez la température. Un tas dont la température est supérieure à 48,8 °C obligera les insectes à partir.

7. Croissance de plantes

Des plantes apparaissant sur le tas de compost représentent un problème.

  • Arrachez les mauvaises herbes qui apparaissent. Ce problème survient généralement avant que le processus de compostage ne batte son plein.
  • Une fois bien entamé, la température élevée tue les graines.