Uncategorized

Lihakeitto (soupe de viande)

La Finlande possède quelques spécialités de soupes épaisses et nourrissantes, bon marché, tirant profit des produits disponibles. Celle-ci tire parti des morceaux du boeuf les moins appréciés pour en faire un bouillon très simple mais délicieusement nourrissant. En ce mois de février où l’hiver jette ses derniers froids, rien de tel pour se réchauffer après une séance de patinage !

Ingrédients:

– 1 litre d’eau
– 500-600g de viande de boeuf à bouillir: la viande autour de l’os, des côtes, basses-côtes ou poitrine.
Vous pouvez réaliser ce plat avec un morceau de viande entier que l’on découpe après la cuisson, comme dans la recette traditionnelle, mais vous pouvez aussi utiliser des morceaux de viande prédécoupés, “pour bouillon”. Vous pouvez également remplacer une partie du boeuf par du porc. Ici en Finlande, on vend dans les supermarchés des mélanges de boeuf et de porc prédécoupés spécialement pour la préparation de “karjalan paisti”, rôti carélien, qui conviennent également très bien pour la soupe de viande.
– 1 c. à c. de sel
– 6-8 grains de poivre
– 1 feuille de laurier
– 1 oignon
– une carotte
– un morceau de navet
– un petit morceau de céléri vert
– un morceau de poireau
– un morceau de panais (pas absolument nécessaire)
“Un morceau” doit correspondre à une grosse poignée du légume une fois coupé en petits morceaux.
– 5-6 pommes de terre.

Préparation:

1. Verser le litre d’eau dans la casserolle. Rincer les morceaux de viande sous l’eau froide puis les mettre également dans la casserolle.

2. Porter lentement l’eau à ébullition et retirer au fur et à mesure l’écume qui se forme. Ajouter le sel, les grains de poivre, le laurier et l’oignon épluché et coupé en morceaux de taille moyenne. Laisser mijoter la viande à petits bouillons pendant une heure; il faut que la viande devienne parfaitement tendre.

3. Laver les légumes. Découper le navet, le céléri, la carotte et éventuellement le panais en petits cubes. Les morceaux ne doivent pas être trop grands puisque la soupe ne sera pas passée, mais pas trop petits non plus, pour lui garder son caractère rustique. Ajouter les légumes à la viande dans son bouillon.

4. Ajouter un peu plus tard les pommes-de-terre épluchées et découpées en morceaux assez gros, et le poireau en petits morceaux. Couvrez d’eau s’il n’en reste plus assez pour que tout soit immergé.

5. Si la viande est en un seul morceau, la sortir de l’eau pour la découper en petits cubes de 2cm de côté environ, puis la remettre dans la casserolle.

6. Laisser cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres, surtout les pommes-de-terre. Quand c’est le cas, rectifier éventuellement l’assaisonnement avant de servir.

Un petit conseil: ne videz pas la casserolle tout de suite… La soupe est encore meilleure le lendemain !

Articles populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top