Pannukakku (crêpes au four)

Je vous ai écrit dans le billet précédent que la cuisine finlandaise se caractérise par une utilisation immodérée du four, y-compris une technique très particulière qui consiste à utiliser la lèchefrite comme moule à gâteau. Voici encore un excellent exemple de cette habitude : les Finlandais vont jusqu’à faire cuire leur crêpes de cette façon !
Avant de commencer, je l’admets tout de suite : ce plat n’est pas vraiment une “crêpe”, affirmer le contraire risquerait de me mettre toute la Bretagne sur le dos. C’est plutôt un espèce de gâteau dense et fin, dont le goût dépendra surtout de la garniture que vous choisirez.  Si je me permets cette traduction, c’est d’une part parce que c’est bien la traduction littérale (pannukakku = pancakes = crêpes), même si le mot se décortique en “pannu” (poêle) et kakku (gâteau), ce qui correspondrait mieux à nos crêpes cuites à la poêle. Les mystères de l’étymologie…  D’autre part, la pâte à pannukakku est au final de la pâte à crêpe. Enfin, les pannukakku se mangent comme des crêpes : surmontées de confiture ou de sucre, elles remplacent un repas.
Alors quel est l’intérêt de cuire notre crêpe au four ?  Le gain de temps, pardi !  Pas besoin de jongler avec une ou deux poêles pendant des heures pour nourrir toute la petite famille, une demi-heure au four et c’est prêt.  Chacun découpe un morceau de la taille qui lui convient le mieux. Familial, pratique et très simple, tout à fait finlandais.  A essayer un jour de flemme…

Ingrédients : 

– 4 dl / 280g de farine de blé
– 1,5 dl / 130g  de sucre
– 1 c. à café de levure chimique
– 1 c. à café de sel
– 1 c. à café de sucre vanillé
– 8 dl de lait
– 2 oeufs
– 100 g de beurre (ou de margarine à pâtisserie, comme ils utilisent ici).

Préparation :

1. Dans un grand plat, mélanger les ingrédients secs : farine, sucre, levure, sel et sucre vanillé. Faire fondre le beurre.

2. Ajouter aux ingrédients secs les oeufs, le beurre fondu et puis le lait, petit à petit, en battant pour éviter les grumeaux. Petite astuce : si vous obtenez des grumeaux malgré tout, n’hésitez pas à y plonger le mixer pour la soupe…

3. Tapisser la lèchefrite avec du papier sulfurisé. Y verser le mélange, puis glisser au four à 200 – 225° pour environ une demi-heure.

4. Quand c’est prêt, couper des rectangles de “gâteau” pour que chacun puisse se servir. On mange ceci surmonté de confiture, voire de chantilly pour les plus gourmands.