Comment faire pousser vos orchidées à l’intérieur

Comment faire pousser vos orchidées à l'intérieur

Partager sur Facebook

La majorité des gens ont de la difficulté à conserver une orchidée tout en fleurs quelques mois après l’achat. Et tout ça simplement, parce que toutes les variétés d’orchidées ne se cultivent pas de la même manière. 

Il ne faut rien de moins qu’une température un peu trop froide, un courant d’air, un peu trop de soleil, ou pas assez… Ou un peu trop d’arrosage pour que cette plante exotique qui pousse normalement à l’extérieur, en plein soleil, ou à l’ombre d’un gros arbre, se dégarnisse de toutes ses magnifiques fleurs et ne refleurisse jamais. Un peu comme si elle avait subi un terrible choc nerveux. Pourtant la plante semble en bonne santé? La tige et les feuilles sont encore très belles, mais les fleurs ne repoussent plus. Comment cela se peut-il? 

Avant de vous procurer une orchidée, il faut faire l’évaluation des conditions de croissance que l’intérieur de votre foyer pourra lui offrir. Vous devrez prendre en considération: la lumière, la température, l’humidité dans le milieu où elle grandira, vos habitudes d’arrosage et la fertilisation qui jouera rôle important dans la croissance votre orchidée.

Source: bhg.com

La lumière: 

La variable la plus importante pour une orchidée cultivée à l’intérieur est la lumière. 

Lumière directe: 

Les orchidées qui préfèrent la lumière directe du soleil orientée du sud ou dans une serre pendant 6 à 8 heures sont les orchidées Vandas et les Angraecums. 

Lumière indirecte: 

Les orchidées légères de taille moyenne, comme les Phyagmipédiums, les Oncidiums et les Dendrobiums, poussent dans les endroits lumineux. Mais il faut éviter la lumière directe du soleil. Les expositions est et ouest sont des zones de lumière trop directe et trop élevée. Même que la lumière provenant de l’ouest peut être plus chaude. L’intensité est la même, mais la température de l’air est plus chaude. 

Lumière moyennement basse: 

La lumière moyennement basse convient quant à elle aux phalaenopsis (des orchidées très communes au Québec. Celle que l’on voit sur la photo ci-bas) et aux paphiopedilums. Elles peuvent être placées devant une fenêtre voilée orientée vers l’est ou l’ouest. Sans lumière directe du soleil. Ou offrez-lui une lumière provenant du nord, sans obstruction supplémentaire. 

Faible lumière: 

Une faible lumière provient généralement du nord, où la lumière est bloquée par un surplomb, par des arbres ou des bâtiments voisins. Les orchidées Jewel poussent à faible luminosité.

Source: bhg.com

La température: 

Les orchidées se divisent en trois catégories de températures: les froides, les chaudes et les intermédiaires. Procurez-vous un thermomètre pour mesurer la plage de température de votre demeure. Ensuite, vous pourrez choisir l’orchidée appropriée. Certaines orchidées s’adaptent plus facilement à la température que d’autres. Votre fleuriste pourra vous aider. 

L’humidité: 

La plupart des orchidées proviennent des tropiques et la majorité de ces régions sont bien plus humides que nos maisons. Alors il faudra adapter les conditions de votre foyer pour qu’elles soient favorables à votre orchidée si vous voulez la conserver en bonne santé. Les orchidées se développent mieux si vous pouvez augmenter le taux d’humidité dans la zone de croissance de vos plantes. Ou en les plaçant sur un petit puits sec. 

Comment faire: 

Pour créer un petit puits sec, il faut ajouter des cailloux dans un plateau à rebord et ajouter de l’eau pour au niveau des cailloux. Déposez ensuite le pot à fleurs sur les cailloux. L’eau s’évaporera d’elle même au niveau de la plante et créera de l’humidité. 

Source: bhg.com

L’arrosage: 

Quand on a déjà possédé une orchidée, on sait que lorsqu’on arrose la plante, la majorité de l’eau coule directement au travers le pot vu la grosseur des trous dans le fond du pot, et parce que la plante est enterrée dans un mélange d’écorce et non dans de la terre. Elle doit donc être arrosée de façon différente. 

L’idée est que chaque particule absorbe le plus d’eau possible. 

Orchidée en pot d’argile: 

Alors, pour donner suffisamment de temps à la plante d’absorber l’eau, placez le pot dans un bol d’eau tiède pendant 10 à 15 minutes. Ensuite, soulevez-le et laissez l’eau surplus d’eau s’écouler avant de remettre le pot à sa place, ou sur le puits sec. 

Orchidée en pot de plastique: 

Placez-la le pot è fleurs dans un bol vide, puis ajoutez de l’eau tiède. Placez le pot en plastique dans un bol d’eau déjà plein d’eau. L’eau poussera l’écorce vers le haut et risque de déborder, la faisant flotter loin des racines de l’orchidée. Ajoutez donc de l’eau juste que sous le rebord du pot et laissez reposer 10 à 15 minutes. Égouttez et remettez le pot d’orchidée à sa place, ou sur le pouts sec. 

Orchidée en pot dans de la mousse de sphaigne à grain long ou dans un mélange sans terre:

Arrosez jusqu’à ce que l’eau s’écoule dans la soucoupe ci-dessous. Par contre la mousse de sphaigne peut sembler sèche à la surface tandis que l’intérieur peut être humide. Collez un, ou deux doigts dans la mousse pour voir si elle est vraiment sèche ou humide. Si elle est humide, cessez d’arroser. 

À quelle fréquence arrosez-vous votre orchidée?

Le type d’orchidée: L’étiquette vous indiquera si votre orchidée résistante à la sécheresse ou pas

Le type de pot: Les pots poreux (pot d’argile) sèchent plus rapidement que les pots non poreux. 

Le type de terreauLa sphaigne a besoin d’eau moins souvent qu’un mélange d’écorce.

La température de l’air: Les plantes sèchent plus rapidement par temps chaud. Arrosez donc plus souvent en été et lorsque vous chauffez plus la maison.

L’humidité: Les plantes sèchent plus vite quand l’air est plus sec.

La lumière: Les plantes qui poussent à la lumière intense ont besoin de plus d’eau.

En général, les orchidées qui tolèrent la sécheresse comme les Cattleyas, les Oncidiums et les Dendrobiums, on les arrose une fois par semaine. Arrosez la plupart des autres, comme les Miltonias, Paphiopedilums et Phragmipediums tous les 4 à 5 jours. 

Arrosez les orchidées à fond à chaque fois, puis laissez-les sécher avant d’arroser à nouveau. 

Fertilisation des orchidées

La majorité des orchidées ne sont pas très gourmandes. La plupart vont fleurir année après année sans engrais. Mais pendant la croissance active, c’est-à-dire pendant la croissance de nouvelles feuilles, vous pouvez lui donner un petit coup de main en lui offrant un peu de fertilisant. Donc une fois sur deux lorsque vous l’arrosez, comme indiqué sur l’emballage d’engrais. Il est important par contre de donner de l’eau sans engrais à la plante au moins une fois par mois. Cette procédure permet d’éliminer les sels d’engrais en trop qui s’accumulent dans l’écorce, afin d’éviter que le sel brule les racines de la plante. 

Source: bhg.com

Vous aimez ces bons conseils? Partagez-les!