Uncategorized

Lait avoine-amande “maison”, sans blé, sans lait

Elle m’a fait envie en faisant des expérimentations pour moi et en me donnant tout plein d’informations. Puis, j’ai découvert qu’elles aussi avaient s’en donnaient à coeur joie avec leur nouveau joujou. En passant, j’en ai parlé à ma maman. Et le jour J, j’ai eu le plaisir de recevoir une surprise pas vraiment surprise, mais qui m’a vraiment fait plaisir !

Depuis, j’ai surtout expérimenté le lait d’avoine : avoine, avoine-amande, avoine-amande-noisette. C’est tellement simple et rapide ! J’adore !

Pas encore de lait de soja à mon actif. Toutefois, je viens de terminer la dernière brique de ma réserve, cela ne saurait donc tarder.

Quant au lait de riz, j’ai testé hier, selon la recette de Flo. Pas complètement satisfaite, mais c’est entièrement de ma faute : je n’ai pas suffisamment rincé le riz (thaï complet pour moi) et j’ai eu la main lourde sur la touche “mill”. Résultat : un lait de riz un peu trop épais et amidonneux. Qu’à cela ne tienne, je réessaierai !

Lait_avoine_amande1
Lait_avoine_amande2

La recette d’aujourd’hui est celle que je fais le plus souvent : un lait moitié avoine-moitié amande, à base de flocons d’avoine toastés et d’amandes complètes. Il est très agréable à boire tel que et fait une bonne base pour les béchamels végétales comme pour les crèmes dessert. D’ailleurs, cela fait deux fois déjà que je nous prépare une petite crème-mousse au chocolat et je ne rêve que d’une chose : en refaire !

Lait avoine-amande “maison”
(pour 1 l environ, à l’aide d’une machine Soyabella)

50 g de flocons d’avoine toastés
50 g d’amandes entières non mondées
900 ml d’eau
2 c. à c. de sucre de canne blond (facultatif)
1 pincée de sel (facultatif)

La veille au soir, mettre à tremper dans deux bols d’eau fraîche séparés les flocons d’avoine et les amandes.

Le matin, rincer les amandes. Les mettre avec les flocons d’avoine dans le tamis “lait de soja” du Soyabella et laisser égoutter.

Verser l’eau dans la cuve du Soyabella, ajouter le sucre et le sel. Positionner le tamis sur la tête du Soyabella puis la tête sur la cuve. Brancher et appuyer sur la touche “mill” 8-10 fois selon la consistance souhaitée.

Bien mélanger avant de déguster, à température ambiante (c’est meilleur !). Le lait se conserve jusqu’à deux jours au réfrigérateur.

Articles populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top