Uncategorized

Crème anglaise vanillée, sans lait

financiers_marbr_s22

Après un rendez-vous manqué il y a quinze jours pour cause d’état grippal, j’ai rencontré pour la première fois Cocotte en chocolat. Avec nos manteaux rouges, nous avons arpentés les rues de Strasbourg pour une petite balade gourmande : Paris Store (pour acheter des feuilles de nori… et goûter bientôt aux sushi), Kitchen Bazar et Christian (Hmmm ! Le chocolat chaud !). On aurait dit deux petits chaperons rouges… Sauf que, dans mon panier, je n’avais ni galette ni pot de beurre, mais un précieux petit paquet à l’intention de Cocotte en chocolat : un essai de financiers marbrés au thé matcha et au chocolat sur la base des finanicers de la Belle au Blé Dormant (non non, Marie, tu n’as pas servi de cobaye ! Quand mon Prince Gourmand a vu que je te préparais des financiers, il en a réclamé : j’ai donc doublé les proportions et nous y avons goûté le midi).

Comme la recette des financiers n’utilise que les blancs d’oeufs, je me suis donc retrouvée avec des jaunes d’œufs sur les bras. Il y a quelque temps, j’avais expérimenté une crème anglaise sans lait : la première fois au lait de riz et à la vanille, la seconde au lait d’amandes et à la fleur d’oranger. Comme j’ai un peu de mal avec le goût de la fleur d’oranger (sauf dans les tisanes), j’ai renouvelé l’expérience avec de la vanille. Le résultat était vraiment très satisfaisant. Tellement satisfaisant que nous l’avons mangée à la petite cuillère ! Miam !

creme_anglaise1

Crème anglaise, sans lait
(pour ½ litre et des poussières)

1/2 l de lait de riz
1 gousse de vanille
3 jaunes d’œufs
40 g de sucre blond non raffiné
1 c. à c. de fécule de maïs

Verser le lait de riz dans une casserole avec la gousse de vanille coupée en deux dans le sens de la longueur. Porter doucement à ébullition (attention, le lait de riz monte aussi bien que le lait de vache !).

Pendant ce temps, mélanger les jaunes d’œufs, le sucre et la fécule de maïs. Travailler avec une cuillère/un fouet jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux (et éviter de refaire la déco de la cuisine en papotant…).

Retirer la gousse de vanille du lait. Racler les grains noirs au dessus de la casserole. Pour un goût encore plus vanillé, remettre les deux moitiés de gousse dans la casserole.

Verser petit à petit le lait sur le mélange œufs/sucre/fécule en mélangeant vivement, puis remettre dans la casserole.

Laisser épaissir à feu doux en remuant sans arrêt (le mélange ne doit pas bouillir !). Lorsqu’il n’y a plus de mousse à la surface de la crème et que celle-ci nappe la cuillère, retirer du feu et verser dans un récipient froid.

Remarque :
Si la crème a bouilli et se désagrège, battez-la au fouet électrique avant de la verser dans le plat froid.
Vous aimerez peut-être :

Articles populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top